Cosmétique bio et naturel

Notre corps absorbe toutes les substances contenues dans nos soins de peau, dents ou cheveux. Il est donc important d’être vigilant à leurs compositions. L’ensemble de la gamme cosmétique Ici le bonheur est fait maison est sans paraben, sans colorants, sans aluminium et sans sulfites. Enfin des produits de beauté sains, sans composant cancérigène, ni de perturbateurs endocriniens ou d’additifs irritants !

Les cosmétiques Ici le bonheur est fait maison sont fabriqués en France de manière artisanale dans le respect des normes françaises et à 99% d’origine naturelle, dont 90% issus de l’agriculture biologique.

La production est réalisée en harmonie avec la nature, sans tensioactifs de synthèse. Tous les savons et shampoing solide Ici le bonheur est fait maison sont créés et formulés uniquement à partir du processus de saponification à froid, permettant ainsi de transformer l’ensemble des matières premières en savons. Aucun produit secondaire n’est alors formé et rejeté*.

Les cosmétiques Ici le bonheur est fait maison est également éthique et ne sont pas testés sur les animaux !

Grâce aux cosmétiques Ici le bonheur est fait maison, vous bénéficiez des bienfaits des ingrédients naturels, que vous souffriez d’acné, d’eczéma, de psoriasis, ou que vous avez la peau sensible, … vous trouverez une solution efficace à vos soucis de peau !

Une large gamme, aux odeurs et textures agréables, des soins efficaces et une beauté au naturel, pour toute la famille !
https://icilebonheurestfaitmaison.fr/categorie-produit/mes-cosmetiques-bio/ & https://icilebonheurestfaitmaison.fr/categorie-produit/mon-rasage-traditionnel/

*Alerte consommateur : attention, il est couramment utilisé dans la fabrication de cosmétique solide les tensioactifs suivant :

* SCI Sodium Cocoyl Isethionate et/ou Sodium Isethionate.

Ces deux molécules sont issues de voies de synthèse longues, chacune d’entre elles produisant de nombreux déchets parfois réutilisables, parfois non exploitables ou non recyclables. En effet, ces molécules indésirables sont, pour la plupart, chlorées et donc difficiles à recycler. Extrêmement toxiques, elles peuvent, si elles ne sont pas prises en charge, détériorer l’environnement et les milieux aquatiques. La chimie du souffre reste également très polluante car elle utilise de l’acide chlorhydrique et d’autres acides forts, en fortes concentrations, détruisant ainsi la faune et la flore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *